Rechercher

Environnement et psychologie positive


Depuis 1 an, la MNEI et le laboratoire interuniversitaire de psychologie de l’UGA sont engagés dans le projet COSE-Action soutenu par l’ADEME. Il s’agit de proposer de faire le lien entre bien-vivre, psychologie positive et comportement éco-citoyen. Une démarche récompensée lors de la 2ème journée francophone de psychologie positive qui a eu lieu le 19 juin sur le campus de St Martin d’Hères et qui sera présentée lors du 5ème congrès mondial de la discipline, du 13 au 16 juillet… à Montréal !

Baptiste FRATTINA, étudiant en DU de psychologie positive et ingénieur salarié de l’entreprise Guichon Valves a réalisé son mémoire sur le projet COSE-Action qui s’est déroulé au sein de son entreprise. 8 séances offertes aux salariés volontaires ont permis de revivre des moments de satisfaction, de pratiquer l’écoute active, de trouver leurs forces, de renforcer leurs liens avec la nature, d’apprendre à être présents et bienveillants envers autrui, envers eux-mêmes, envers la nature. L’objectif final étant de permettre aux personnes, chez elles ou sur leur lieu de travail, de mettre en place des actions permettant d’améliorer leur bien-vivre et ayant un impact positif sur l’environnement. En termes plus psychologiques, leur permettre de mettre en cohérence leurs valeurs pro-environnementales avec leurs actions.

Dès la rentrée 2017, ce projet continuera chez Guichon Valves et se mettra en place à Grenoble Ecole de Management (GEM), chez HP et au sein de l’entreprise Leborgne-Fiskars. Les résultats de l’étude de l’impact de l’approche psychologique sur nos comportements pro-environnementaux seront publiés à la fin de cette aventure de 30 mois, nous l’espérons courant 2019. ( article de référence)

0 vue

© 2020  laetitia Veyron