Rechercher

le stress diminue nos defenses immunitaires


Le lien est fait depuis longtemps entre stress psychologique et diminution des défenses immunitaires, cependant le pourquoi du comment était mal compris. Une équipe vient de montrer par quel mécanisme biologique s'opère l'association - publiés dans le Journal of Experimental Medicine.



« Nous avons confirmé expérimentalement que les hormones du stress qui se lient aux récepteurs β2-adrénergiques réduisent la réponse immunitaire et que cela passe par une diminution de la production de certaines cytokines inflammatoires, requises pour l'élimination des virus », précise Sophie Ugolini.


À petites doses, le stress est bénéfique et fournit l'énergie nécessaire aux organismes pour affronter les difficultés quotidiennes. Cependant, si les problèmes durent trop longtemps, le stress devient néfaste. Il peut agir sur le système sympathique qui contrôle un grand nombre d'activités inconscientes, telles que le rythme cardiaque et la contraction des muscles lisses Selon une étude récente, les personnes trop angoissées auraient au moins deux fois plus de risque d'être victimes d'une crise cardiaque. Cependant, les mécanismes par lesquels le stress impacte la santé restent encore mystérieux.

Des chercheurs de l'université d'État de l'Ohio se sont intéressés à l'effet du stress chronique sur le système immunitaire. Leurs résultats, publiés dans la revue Pnas, montrent qu'il agit directement sur l'expression des gènes des globules blancs et conduit à des réactions de défense contrariés. lire l'article