Rechercher

Quand le culte de la positivité nuit à notre santé mentale


L’optimisme est une grande qualité. Pourtant, cultivé à l'excès, il peut se révéler néfaste pour notre santé mentale. C'est ce qu'on appelle la positivité toxique, celle qui nous interdit d'aller mal !

la positivité absolue est devenue tendance et avec sa popularité, est arrivée son lot de contrariétés.


Même si les légers "pense positif", "regarde les choses du bon côté" et autres "ça pourrait être tellement pire" sont régulièrement prononcés par nos proches, parfois même par nous-même, pour rebooster une âme fanée, peu à peu se crée un environnement où la négativité est proscrite, presque vue comme un signe de faiblesse : c'est ce qu'on appelle la positivité toxique. Tels ces "amis" qui vous veulent du bien en apparence mais qui vous font réellement du mal, se cacher derrière des montagnes de positivité nous empêche d’adresser l’entièreté de nos sentiments et à la longue, abîme notre santé mentale. Et cela peut s'avérer encore plus destructeur en ces temps de pandémie mondiale, et d'isolement.


Et pourtant, qu'on se le dise tout de suite : c'est normal et salutaire de ne pas se sentir "bien" tout le temps. 


La positivité toxique c’est quoi ?