Rechercher

Psycho-Ecologie, où comment l'environnement nous façonne


La "Psycho-écologie", une nouvelle discipline, mais un vocable qui existe déjà depuis plusieurs années, comme l'explique le neuropsychiatre français Boris Cyrulnik mardi au micro de La Matinale: "C'est un terme qui a été proposé il y a longtemps en Allemagne par un psychiatre, Urie Bronfenbrenner, mais qui n'a eu aucun succès, qui n'a pas été accepté par la culture qui n'était pas prête".

Or, aujourd'hui, à l'heure où l'écologie se développe, l'homme de science explique que l'on se rend compte que

"l'environnement nous façonne, sculpte notre cerveau et tutorise nos développements psychologiques beaucoup plus qu'on ne le croyait". Boris Cyrulnik

Cela se produit en trois étapes: "Cela débute dans le ventre des femmes où le cerveau du bébé commence à se développer: c'est l'appareil à percevoir le monde. Après la naissance, il y a une niche sensorielle qui est composée, bien sûr, inévitablement, de la mère et du père – beaucoup plus tôt que ce que l'on croyait. Et la troisième niche, la verbalité, qui apparaît au cours de la troisième année et qui sculpte aussi le cerveau"


Verticalité et horizontalité