Rechercher

la pleine conscience dès les classes maternelles



C'est un projet pilote, testé depuis quelques semaines à l'école du Pré Vert. Le mercredi matin, les petits élèves ont rendez-vous avec une instructrice en pleine conscience. Pendant huit semaines, elle va leur apprendre quelques techniques pour explorer leurs sensations, leurs émotions. Quelques rituels pour se mettre dans sa bulle et vivre pleinement l'instant présent.

A 4 ou 5 ans, Zacharie, Lila, Arthur et les autres découvrent la pleine conscience depuis quelques semaines. "Aujourd'hui, nous allons parler de la respiration. Chaque séance a une thématique", nous explique Marie. Place aux exercices. "Je vous propose de faire la moustache! Mettez votre doigt juste en-dessous de votre nez. Vous allez respirer par le nez...Vous sentez l'air sur votre doigt?" Pas toujours simple de ne pas rigoler, ou se pousser du coude, mais les petits s'appliquent et confient assez rapidement leurs sensations. "C'est chaud, quand l'air ressort! Moi j'ai du mal à sentir, parce que je suis malade, mon nez est bouché ! "

La pleine conscience peut aider les enfants à prendre du recul, exprimer ce qu'ils ressentent. "Quand on entend tous ces cas de harcèlement, en milieu scolaire, on ne peut pas s'empêcher de trouver cela tellement dommage! La pleine conscience peut être un levier, à notre avis, pour renforcer nos enfants. Ici maintenant, mais aussi plus tard, à la grande école, sur leur lieu de travail...C'est un acquis pour toute la vie" Florence Pottiez, présidente de L'asbl La Besace qui finance pour l'instant toutes les séances organisées à l'école. ( lire l'article)

3 vues

Posts récents

Voir tout

© 2020  laetitia Veyron